Briefe / Mitteilungen

Psychothérapie déléguée versus prescription de la psychothérapie

DOI: https://doi.org/10.4414/saez.2019.17957
Veröffentlichung: 19.06.2019
Schweiz Ärzteztg. 2019;100(25):841

Nick Miller, Montreux

Psychothérapie déléguée versus prescription de la psychothérapie

Lettre concernant: Seifritz E. Das Anordnungsmodell – Kopie ­eines «kaputten Systems». Schweiz Ärzteztg. 2019;100(15):540–1.

La psychothérapie déléguée par le médecin psychiatre à son cabinet assure la sécurité, la qualité, l’économicité et la rapidité des soins en santé mentale à la population.

Le modèle de la prescription ouvre la porte à une pléthore dès prescriptions dépourvues de la sécurité de la supervision du médecin psychiatre et de la bonne et utile synergie produite pour le patient par le modèle de la délégation.

Je pratique la médecine en cabinet privé à Montreux, en tant que psychiatre-psychothérapeute FMH depuis le 1er mai 1989. Depuis ­février 1999, à la demande d’un collègue psychologue, j’ai ouvert mon cabinet à une heureuse association avec des collègues psycho­logues-psychothérapeutes.

A présent, nous sommes 6 médecins psychia­tres-psychothérapeutes (quatre postes plein temps) et 7 collègues psychologues-psychothé­rapeutes (6 postes plein temps) qui travaillons ensemble à la bonne satisfaction de nos patients, reçus dans la semaine, et de chacun de nous.

La psychothérapie produite par le médecin psychiatre est une psychothérapie médicale du fait même de l’identité et de la formation du médecin, et la psychothérapie produite par des collègues psychologues est une psychothérapie psychologique du fait de leur identité et formation de psychologue NON médecin.

La collaboration sous le même toit, en psychothérapie déléguée, que je pratique en harmonie depuis plus de 20 ans permet à nos patients de bénéficier de la qualité de nos qualités conjointes.

La délégation est un système qui a fait ses preuves et qu’il faut maintenir.

Verpassen Sie keinen Artikel!

close