500

Nachrufe

In memoriam Dr Juan Ruiz ­(1960–2022)

DOI: https://doi.org/10.4414/saez.2022.20876
Veröffentlichung: 06.07.2022
Schweiz Ärzteztg. 2022;103(2728):901

Le Dr Juan Ruiz, privat-docent et maître d’enseignement et de recherche à la Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne (Unil), est décédé le 25 mai 2022 à l’âge de 62 ans d’une cruelle maladie supportée avec courage. Le rayonnement du Dr Juan Ruiz a motivé l’écriture de ces quelques lignes par plusieurs personnes qui ont admiré les compétences et la riche personnalité de ce collègue.

fullscreen
Dr Juan Ruiz (image aimablement mise à dis­position par ­Floriana Lurati Ruiz).

La formation du Dr Ruiz fut principalement acquise à l’Université de Genève, avec un engagement précoce dans le domaine de la diabétologie. Il fut largement ­influencé par le Professeur Jean-Philippe Assal, pionnier de l’éducation thérapeutique, avec qui il a développé une sensibilité à l’accompagnement des patients souffrant de maladies chroniques.

Après un engagement en recherche clinique à Paris, il fut nommé dès 1995 responsable de la consultation de diabétologie au sein du Service d’endocrinologie du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et de la Policlinique Médicale Universitaire, devenue Unisanté.

Dès 2005, il fut nommé cadre dans le Service d’endocrinologie et de diabétologie et privat-docent/MER à la ­Faculté de biologie et de médecine de l’Unil. Pendant près de 30 ans, le Dr Ruiz a excellé dans le modèle d’une prise en charge intégrative. L’interdisciplinarité et l’interprofessionnalité étaient au centre de ses intérêts. Partager les compétences des infirmières et infirmiers, diététiciennes et diététiciens, psychologues et médecins au service du patient était primordial pour lui. Il a su démontrer que la complémentarité de ces équipes permettait d’assurer une synergie remarquable au ­bénéfice du patient. Il a créé un Certificate of Advance Studies (CAS) sur l’accompagnement thérapeutique en collaboration avec les sciences humaines. Il a inconditionnellement sensibilisé toute notre communauté à l’éducation thérapeutique et il fut un ambassadeur de la prise en charge intégrée du patient diabétique, modèle d’une maladie chronique. Il a toujours eu une perspective inclusive auprès de tout patient, favorisant l’équité des soins.

Dès 2014, il fut nommé médecin cadre à Vevey et responsable de l’Unité de diabétologie Riviera-Chablais.

Personnalité riche et généreuse, le Dr Ruiz avait également des faiblesses qui peuvent être considérées comme des qualités. Il procrastinait ses devoirs d’écriture et ceci pour mieux se consacrer au patient. Son humour était percutant, parfois sarcastique. Son décès était attendu, mais survenu d’une manière trop précoce; «comme une déclaration d’impôt» aurait suggéré le Dr Ruiz.

Le Dr Ruiz a donné le meilleur de ses compétences au bénéfice de milliers de patients diabétiques qui lui sont certainement reconnaissants.

Aujourd’hui, ce sont tous les soignants qui honorent les talents du Dr Ruiz, précurseur de l’intégration inter- et pluridisciplinaire dans la prise en charge du patient.

Nous sommes tous reconnaissants au Dr Ruiz pour ce don au service de tous et nos pensées émues sont partagées avec tous ses proches, sa famille et ses enfants qui lui étaient si chers.

Prof. Gérard Waeber,

Chef du Département de médecine, CHUV

Prof. Patrick Bodenmann,

Vice-Doyen de l’enseignement et de la diversité

Chef du Département vulnérabilités et médecine

sociale à Unisanté

Professeure associée Jardena Puder,

Endocrinologue-diabétologue,

Département femme-mère-enfant, CHUV

«au nom de tous ceux qui ont eu la chance de travailler en diabétologie à ses côtés»

Françoise Ninane

Directrice adjointe des soins, CHUV

Verpassen Sie keinen Artikel!

close